Université Paris Descartes Bienvenue sur le site de l'UFR STAPS

UBIAE INSERM U902 (Unité de Biologie Intégrative des Adaptations à l'Exercice)

Directrice: Véronique BILLAT

Membres: Sophie BESSE  - Christine LE PAGE  - Thierry LAUNAY

Site web: http://www.billat.net/

Contact:

Université Evry Val d'Essonne

Laboratoire de Biologie Intégrative des Adaptations à l'Exercice

Bâtiment Maupertuis 3ème étage Aile Sud

rue du père Jarlan

91025 EVRY Cedex

Présentation de l'unité:

Les travaux de l’Unité de Biologie Intégrative des Adaptations à l’Exercice (UBIAE ; INSERMU902, Genopole®) s’inscrivent dans un cadre de santé publique avec pour objectif d’optimiser la performance motrice. Notre équipe analyse les réponses respiratoires, musculaires et
cardiovasculaires à l’exercice, de la physiologie jusqu’à la biologie cellulaire et moléculaire, chez l’homme et chez l’animal (souris, rat, cheval).

Notre expertise dans le domaine de l’entraînement et du réentraînement à l’effort, permet l’amélioration de la performance motrice chez des patients comme chez des athlètes confirmés.
Nous élaborons des méthodes d’entraînement physique adaptées au profil physiologique de chaque individu afin de concilier performance et santé.

L’UBIAE, INSERM U902, est une unité de physiologie intégrée de l’Université d’Evry-Val d’Essonne (UEVE) et du Génopole®, qui, lors du prochain quinquennal 2015-2019 (vague E) dont dépend l’UEVE, effectuera également une demande de rattachement à l’Université Paris Descartes (UPD),au sein de l’UFR STAPS, en accord avec Philippe Houdy, Président de l’UEVE, Jacques Grassi, Directeur de l’ITMO INSERM « Technologies pour la santé » et Frédéric Dardel, Président de l’UPD.

L’originalité de l’UBIAE, INSERM U902 réside dans son aspect intégratif utilisant plusieurs modèles expérimentaux (l’Homme, mais aussi, l’animal) avec pour objectif de comprendre les mécanismes cellulaires et moléculaires mis en jeu dans les adaptations à l’exercice à l’entraînement, afin de les optimiser.

Au sein de l’INSERM U902, les enseignants-chercheurs de l’Université Paris Descartes (Sophie Besse, Thierry Launay et Christine Le Page) ont pour thématique la prévention du vieillissement par l’exercice physique chez l’Homme et chez l’animal (rat), notamment musculaire
(sarcopénie) et cardiovasculaire.